Présent imparfait…

La revanche de la nature, c’est une idée dans l’air du temps, surtout quand on ne peut même pas le prendre, l’air, confinés qu’on est tous dans nos apparts ou nos maisons…Il paraît qu’aux quatre coins du globe, des animaux reviennent dans les villes pour se nourrir.    C’est le monde à l’envers…  Hérissons et  crapauds vont pouvoir faire la sieste au milieu des départementales. Chevreuils et lapins brouter les ronds points libérés par les gilets jaunes confinés . Dans les arbres des grands boulevards, quelques bestioles doivent se demander pourquoi, cette fois, c’est l’espèce humaine qui est enfermée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*