Passé décomposé

Les vieux tombent comme des mouches, mais loin des statistiques quotidiennes.

Ils sont comme ça les vieux, ils ne veulent pas déranger, tellement mis à l’écart qu’ils ne font même pas partie du comptage officiel, mais on les appelle les séniors parce que ça fait plus propre.  Quand un vieux meurt, on ne peut plus l’enterrer en famille à cause du confinement. En même temps, les familles, finalement, comme elles les occultent de plus en plus, les vieux, peut-être que ça les arrange de ne plus avoir à gérer un enterrement de famille, ça fait des économies ; en temps de crise, ça fait du bien, sauf pour les maisons de retraite, qui doivent commencer à flipper de voir disparaître la matière première d’un bizness si lucratif. Les directeurs de groupes de maison de retraites doivent flipper terriblement; non seulement le filon s’épuise, mais ils vont devoir investir pour protéger leur personnel encore plus oublié que les caissières et les infirmières. Dans le peu de conscience qu’il leur reste, ils doivent culpabiliser, les vieux, de provoquer tout ce bordel. Ils voudraient juste, comme un grand chef Sioux, aller sur une colline, regarder au loin et attendre que la mort , sans déranger, les emporte sur la terre des ancêtres.

Les vieux, on les appelle aussi « nos anciens », c’est encore plus chic… sans doute parce qu’il y a un adjectif possessif de proximité affective ; on les rapproche pour encore plus les éloigner.

Je sens bien du haut de mon arbre que je serai bientôt un vieux, mais je ne vois pas la mort poindre, là bas, à l’horizon. Quand elle arrivera, je veux bien qu’on me laisse pourrir sur une décharge, dévoré par mes frères les rats, je veux bien devenir du compost ou de la bouffe pour chien, économiser des larmes et du bois d’arbre. Mais j’ai encore une moto à récupérer, là bas, dans le grand Est Sibérien, je vais donc essayer de tenir jusqu’à cet automne pour retourner sur le cercle polaire, c’est la plus belle saison… en espérant que la route sera ouverte…

One thought on “Passé décomposé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*