Futur estival proche

Les industries qui se reconvertissent, c’est aussi une constante en temps de guerre.

Habituellement, les fabricants d’avions se mettent à faire des missiles et les usines à bagnoles produisent des automitrailleuses, des tanks, des trucs à faire du baston général. Cette fois-ci, les usines à bagnoles vont fabriquer des lits de réanimation avec des respirateurs…Serait-ce la première fois où nous aurons la chance de voir des armes qui serviront à sauver des vies, même après la bataille ?  On vit vraiment une époque formidable ; je crois que cette année, il aura fière allure le défilé du quatorze juillet  quand défileront les nouvelles troupes d’élite et leurs engins tout neufs! Quant aux usines à médocs, pour une fois, on leur demande juste de fabriquer des médocs ; incroyable, non ? On les a tellement vues fabriquer, entre deux bastons, des stocks de  gaz de combats, des drogues dures  et des armes bactériologiques en tout genre qu’on a du mal à y croire. Troisième semaine de confinage… et si les temps changeaient vraiment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*