L’édito du Moto Magazine 353 de décembre 2018 – janvier 2019

Carburant explosif

Les « gilets jaunes » ont porté haut et fort la grogne contre la hausse des carburants partout en France le 17 novembre dernier, et nombre de citoyens motards se sont joints aux cortèges et autres blocages. Car par delà la baisse du pouvoir d’achat qu’elle va entraîner pour beaucoup de ménages, notamment en province, c’est l’écologie punitive qui est pointée du doigt (lire nos actus p. 8).
Une politique dont les motards font déjà injustement les frais avec les restrictions de circulation alors que les deux-roues motorisés ne carburent aucunement au diesel.
La moto est une solution, et la Fédération des motards en colère fait des propositions concrètes et constructives pour le faire valoir, y compris dans le cadre de la transition écologique. C’est sur ce dernier combat que se concentre la FFMC depuis des années déjà et elle n’avait pas vocation à récupérer la colère des « gilets jaunes » et/ou à prendre en charge l’organisation d’un mouvement infusé sur les réseaux sociaux.
Nonobstant, nous devons retenir que ce gouvernement persiste dans ses méthodes.
Si le totalitarisme, c’est « ferme ta gueule ! », la démocratie, façon nouveau monde, c’est « cause toujours  ! » Face au mépris du pouvoir et à l’urgence de la situation, les citoyens se sont mobilisés en masse. La FFMC de son côté alerte pourtant depuis bien longtemps sur les écueils de cette écologie punitive qui risque d’assigner à résidence les plus démunis.

Jean-Pierre Théodore, rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*