Centenaire de la première station-service moderne aux USA

Bonjour copain,

Peut-être le savais-tu, moi je l’ignorais, mais 2013 marque le 100ème anniversaire de la première station-service moderne aux USA. Elle a été ouverte par la GULF en 1913.

Et c’est en ce mois de décembre dernier que les américains ont commémoré cet événement.

Aller, nous aussi on commémore !

N’a pô l’choix, n’est bien concernés nous aussi pôv motards …

On va faire ça dans la joie, la chanson et la rigolade.

Souviens-toi, au printemps dernier, dans l’émission, The Tonight Show with Jay Leno, l’extrait de PumpcastNews (qui consiste à offrir un plein d’essence à une personne si elle accepte de chanter en live devant la pompe).

Ce jour-là un couple a créé l’événement. Depuis, la vidéo de leur exploit a été vue plus de 22 millions de fois sur le net et par la suite ils ont tous deux été invités par nombre de shows télé américains.

Un pur moment de bonne humeur (aucune importance si tu ne parles pas l’anglais, regardes) :

 http://www.youtube.com/watch?v=ZNM0ENUCO5I

Tonight Show Pumpcast News

En fait, la première distribution de carburant à la pompe aux USA remonte à 1907 (l’automobile à moteur à explosion existe déjà depuis la fin du 19ème siècle).

Voici la première station-service du monde, établie à Seattle / Washington par la John McLean of Standard Oil of California. Une pompe sur Wood driveway, avec vente d’huiles pour moteur.

Ce n’est que six ans plus tard, en 1913, que la première station-service spécialement pensée et bâtie pour une distribution moderne de carburant, dite drive in, fait son apparition.

Avant cela, les pompes à essence se trouvaient sur le trottoir, au fronton de petites entreprises locales telles que des épiceries, des quincailleries et même des pharmacies (pharmacien / pompiste : quel bô métier !!! – « Un suppo’ et l’plein, svp !!  » Mdr).

Et bien évidement, lorsque les véhicules faisaient la queue pour faire le plein à ces pompes, ils gênaient inévitablement le trafic routier. Sans compter que très souvent les clients ne savaient pas très bien quelle quantité exacte de carburant ils payaient réellement et avaient beaucoup de chance si cette essence n’était pas coupée d’eau par un pompiste malhonnête sans scrupules.

Gaylord O’con, Gulf Station, juin 2010

La Gulf a donc voulu innover en proposant une station-service éloignée de la rue, située sur un terrain en coin de rue, avec des pompes individuelles servies par un pompiste dédié aux clients. Révolutionnaire !

La première station drive in au monde fût donc ouverte le 1er décembre 1913 à Pittsburgh, Pennsylvanie par la Gulf Oil. Elle était située à l’angle de Baum Boulevard et St. Clair Street. Un lieu bien connu dans la région sous le nom de « automobile row » (la rue de l’automobile) qui concentrait de nombreux vendeurs de wouatures (j’ai toujours beaucoup de mal avec ce mot).

Cette station fût la première à être dessinée par un architecte (J.H. Giesey). Le bâtiment s’inspirait d’un style pagode, offrant un abri aux employés, un bureau, une remise et des toilettes réservées au personnel.

Par la suite GULF opère une seconde révolution en ouvrant gratuitement ses toilettes aux clients.

Le premier jour, la station a vendu 30 gallons de carburant à 27 cents (soit 6.39$ de nos jours) le gallon (1 gallon = 3,785411784 litres). Le premier samedi ce nouveau service délivrait 350 gallons et au printemps suivant c’est une moyenne journalière de 1800 gallons qui était réalisée.

Une publicité spéciale annonçant l’ouverture de la première station-service drive in au monde à Pittsburgh avait été diffusée

announcement of 1st gas station

La Gulf Refining Company souhaite annoncer que pour accompagner son développement commercial rapide dans le East End, elle a ouvert une station de distribution d’essence à l’angle de Baum Boulevard et St. Clair Street, totalement équipée des derniers et plus modernes équipements où il sera vendu la fameuse essence GULF. 

Cette essence d’une grande homogénéité et issue d’un pétrole raffiné avec soin.

La station propose aussi une ligne complète de lubrifiants et graisses pour automobiles et attire particulièrement l’attention sur la haute qualité de son huile Supreme Auto distribuée sous trois grades de viscosité. Votre parrainage est respectueusement sollicité.

Pittsburgh, PA. December 1st, 1913.

Quelques stats’ (source NACS / The Association for Convenience & Fuel Retailing )

Quand GULF ouvre ce nouveau point de distribution il y a approximativement 500 000 véhicules à moteur aux USA qui roulent presque exclusivement sur des « routes » cendrées ou de gravillons. De nos jours on parle de plus de 250 millions de véhicules se déplaçant sur plus de 3,98 millions de miles de routes modernes.

  • On compte 152 995 sites de distribution de carburant aux USA (202 800 en 1994 ).
  • La distribution moyenne mensuelle d’une station est de 128 000 gallons, ou approximativement 4,000 gallons par jour.
  • La demande américaine en carburant est estimée à  8.7 million de barils par jour. Soit de l’ordre de 40 millions de pleins par jour.
  • Il se parcourt chaque jour 8.04 milliards de miles aux USA.
  • Alors que la moitié des points de distribution d’essence appartiennent à de grands distributeurs, moins de 0,4%  appartiennent aux grandes compagnies pétrolières. Chevron Corp. (406 stations), Shell Oil Products US (23 stations), et ConocoPhillips Inc. (1 station). ExxonMobil Corp. et BP North America ne possèdent pas de station en propre.
  • La marge moyenne par gallon vendu en 2012 était de 18.4 cents, soit 5.1% du prix. Sur les 5 dernières années la marge moyenne a été de 16.9 cents par gallon.
  • 72% des paiements sont réalisés en plastic money (cartes de crédits).
Consulter :
Aller, juste avant de se quitter, la minute culturelle ou comment ne pas évoquer le grand Edward HOOPER qui nous propose en 1940 sa vision de la GAS STATION … ??!!
Et celle-ci, moins connue, PORTRAIT OF ORLEANS en 1950
Edward Hopper, Portrait of Orleans, 1950

Une station d’origine (1930) au style art déco, à Bedford / Pennsylvanie de nos jours :

pa_dunklesbedford

Sympatoche ce petit rappel historique non ? Nous avions tous oublié que même les stations-service avaient une histoire …

Tu verras, tu t’en souviendras la prochaine fois que tu feras le plein de ton brélon.

La bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

Turning gas into noise since 1903

6 réflexions au sujet de « Centenaire de la première station-service moderne aux USA »

  1. Encore un post interessant, l’ami ! Il est amusant de constater que ce qui nous parait evident aujourd’hui ne l’etait pas jadis (station essence avec pompiste dedie et commodites gratuites pour la clientele). Par contre, j’aurais du faire carriere dans le petrole, moi, vu la croissance exponentielle des gains generes des le depart. Faut sue je regarde a l’occaz si je n’ai pas un tonton d’Amerique qui s’appelle Rockefeller !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*