Harley Davidson Liberty Tour … j’y étais avant qu’ça commence !

Bonjour copain (et COPINEsssssss),

Rhhhhhaaaaaaaaa … , tu le sais bien ça toi … avoir un coup d’avance c’est toujours plaisant ou pour le moins rigolo… et comme j’aime bien rigoler, me suis arrangé cette fois-ci pour awouar un ch’ti coup d’avance sur ma MoCo d’amour, la bien nommée Harley-Davidson Company (si, si, laisse-moi te narrer).

Mais avant d’aller plus loin honneur aux

FEMMES,

au ROCK N’ ROLL,

et à la MOTOCYCLETTE !!!!

Et pour cela, quoi de mieux que les gamines suédoises (elles ont attaqué la scène rock à quatorze ans) de CRUCIFIED BARBARA,

avec leur titre MOTORFUCKER (tout un programme qui annonce une vraie poésie propre à la Gente féminine, non ?) extrait de leur album IN DISTORTION WE TRUST (en 2005) : 

http://www.youtube.com/watch?v=5kF5bhpEmB0

Bon, retour à nos boulons …

… tu te souviens certainement que fin 2013, HARLEY DAVIDSON France et le magazine CAUSETTE (pas du tout tarmo pour deux sous et assez loin de l’image machiste que peut véhiculer – parfois – le biker de base) se sont associés pour annoncer le

LIBERTY TOUR. 

Ces deux honorables maisons ont donc lancé la première saison du « CAUSETTE LIBERTY TOUR« , une tournée inédite d’une douzaine de soirées-festivals au féminin pluriel à travers toute la France.

Un partenariat surprenant s’il en est mais … logique. Bin wouais, figures-toi que je sais de koa j’cause vu que je roule en Harley depuis 30 ans et que j’ai été un des … tout premiers lecteurs de Causette (woui Môssieur, même que ma femme me le piquait tout l’temps … pi’ après ma fille … l’enfer à la maison).

Parce que l’indépendance et la liberté sont dans leurs gènes, Causette et HarleyDavidson ont décidé de faire un bout de route ensemble (c’est bô).

Causette s’est toujours adressée aux « femmes normales mais pas banales ».

Son crédo : faire mentir les clichés, les déconstruire, les dynamiter, c’est le magazine « plus féminin du cerveau que du capiton« . Et la Causette, elle a décidé d’aller prêcher sur les routes de France.

Ainsi donc, le dernier concert Causette Liberty Tour s’est tenu à Marseille le 22 février 2014. Presque 700 participants à l’Espace Julien (débat sur les municipales, rencontres avec l’équipe de Causette et le stand diplômant de la «femme parfaite»). 

 Les ladies ont pu s’essayer au fameux « Jump Start », simulateur de conduite pour expérimenter les sensations d’une Harley-Davidson. Elles ont également chevauché celle du stand photo, au son des concerts d’Airnadette, de Bazbaz ou encore Lou Marco.


Le prochain si cela te tente, c’est Lille le 29 mars.

Wouala, wouala, wouala, tout est dit … bin alors, kesskeu je viens faire là moa ?

Moi … et le Louis, vieux compagnon de route, l’homme au Springer. Eh bin le Louis et moi qui avons toujours été à la pointe de l’avant-garde en termes de tendance (ah si, nous portons des slips kangourou blancs à poche latérale depuis des années, avant que ça ne revienne à la mode … heu ?? c’est bien revenu à la mode dis-moi ?? Non ??), et bien nous avons fait les colonnes de CAUSETTE bien avant le LIBERTY TOUR avé HD !!!!!!!

Et hop !

Causette 2

Hé, hé, tu le crois ça !!??? Dès juillet 2011 (dans le mag’ n°15), le Louis et l’Hervé, avec la WLA milit’ qui va bien, nous étions déjà dans Causette … Grosse rigolade et des échanges très sympathiques avec la rédac’ chef de l’époque …

Causette 1

Tu vois, je sais bien que je me répète, mais grâce à la motocyclette et à Harley-Davidson, qu’est-ce-que j’ai pu en faire des chouettos rencontres … (le Louis notamment).

DSC_3172

JE SUIS DANS CAUSETTE  … ET J’AIME çA

(dans MOTOMAGAZINE aussi et ça me fait kiffer encore plus)

Un oeil ici :

 http://www.causettelibertytour.com/

 Aller, la bise.

L’Hervé, your Berrichon friend

5 thoughts on “Harley Davidson Liberty Tour … j’y étais avant qu’ça commence !

  1. Le slip kangorou n’est pas tevenu a la mode. T’es donc plus qu’avant-gardiste, l’artiste.
    Merci pour ces infos. Peut-etre que j’irai faire un tour sur Lille avec my wife.

  2. Nous sommes allés l’année dernière visiter ce fameux musée…GAIGNARD
    Nous en avons pris plein les yeux, cela reste un souvenir extraordinaire!
    Le propriétaire est un passionné, et nous fait partager sa passion avec une très grande humilité…que du bonheur.
    Vivons heureux, vivons cachés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*