Sturgis Bike Week 2014 : BUFFALO SOLDIERS MOTORCYCLE CLUB

Bonjour copain (et copine),

A les USA, izaiment bien fêter Noël en Juillet aussi / Christmas in July

C’est la grande mode d’été chez Harley aux States depuis quelques temps déjà

Tu débarques en tongs / short à fleurs à la concess’ du coin en plein été (REPUBLIC, à Stafford / Texas pour ce qui me concerne) et tu te retrouves nez à nez avec le père Noel

C’est assez … bizarre.

Mais bon, il parait que c’est du marketing …

1 (6)

… et les gosses adorent à coup sûr …

1 (7)

 (avec la femme du Père Noel)

Sinon au Texas tout ne m’a pas déplu et notamment le musée des BUFFALO SOLDIERS, à Houston, à voir, très intéressant.

Ouvert en 2000 (voir http://buffalosoldiermuseum.com/ )

DSC_3601

Buffalo Soldiers (Soldats Bison) est un surnom à l’origine donné aux membres du 10ème régiment de cavalerie de l’armée des États-Unis, qui fut créé le 21 septembre 1866 au Fort Leavenworth, dans le Kansas. Finalement, ce terme engloba également le 9ème régiment de cavalerie et les 24ème et 25ème régiment d’infanterie

Ces régiments étaient les continuateurs dans l’U.S. Army des régiments d’Afro-Américains qui avaient été levés pendant la guerre de Sécession pour se battre dans l’armée de l’Union, qu’ils aient été des régiments de volontaires comme le 54e régiment d’infanterie du Massachusetts (décrit dans le film Glory) et le 5e United States Colored Cavalry ou les nombreuses unités des United States Colored Troops.

Les Buffalo Soldiers furent reconnus par le Congrès des États-Unis comme les premiers régiments intégrés à l’armée régulière américaine uniquement composés de noirs.

Un mouvement culturel revendicatif tend à considérer que les Buffalo Soldiers ont été les instruments malheureux du génocide perpétré par les Blancs contre les Amérindiens.

Mark Matthews …

… le dernier Buffalo Soldier survivant, est décédé le 6 septembre 2005 à l’âge de 111 ans 

  

Retired 1st Sgt. Mark Matthews, of the 10th Cavalry Buffalo Soldiers.

Il est enterré au cimetière national d’Arlington.

Bob MARLEY leur a rendu hommage …

… dans sa fameuse chanson BUFFALO THE SOLDIER : https://www.youtube.com/watch?v=al_Odqp_Ad8

Ainsi donc, dans ce musée, le motard / biker averti qui sommeille en toi y remarquera cette vitrine offerte par la NATIONAL ASSOCIATION of BUFFALO SOLDIER & TROOPERS MOTORCYCLE CLUB

DSC_3603

Le Buffalo Soldiers Motorcycle Club (NABSMC) est l’un des plus grands moto-club Black des USA (plusieurs milliers de membres répartis dans 90 chapters)

Il a été fondé en 1993 par Ken Thomas, policier en retraite

http://www.nabstmc.com/officers.html

J’avais croisé l’un de leur chapitre lors d’une Daytona bike week il y a quelques années de cela

Copie de Daytona 2010 337

A noter qu’ils étaient l’un des rares clubs à porter les couleurs à Daytona (c’est interdit partout à cause des nombreuses bagarres et autres décès au fil des années liés aux incidents entre clubs).  Mais comme les Buffalos ne revendiquent aucun territoire et se veulent d’une tradition historique et familiale, personne ne vient les « chercher ». Je pense qu’il y a aussi un aspect politique qui vient s’ajouter à tout cela :  en gros, « viens pas déclencher des incidents avec la communauté black et le black power« , ça pourrait déraper …

Daytona 2010 339

Chouette rencontre, bon souvenir de ce matin-là

Daytona 2010 340

Même si nombre de BUFFALOS roulent en Harley Davidson, beaucoup roulent sur des motocyclettes de marque japonaise (notamment la Gold Wing)

Comme cette année je vis ma période écussons / stickers, donc, jépô résisté, je m’a payé le patch …

2 (15)

Yes, we’re all BUFFALOS RIDERS !!!!

Bon, aller, la suite plus tard.

La bise.

L’Hervé your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>