Triumph Tiger et Tiger Fest à Vladivostok…

Il paraît que demain ce sera bon pour mon départ…Il y en a aussi qui croient toujours au Père Noêl ; le tout c’est d’ y croire…en  attendant, je suis allé voir le défilé de la fête du Tigre…des milliers d’enfants de tous les calibres, tous habillés en orange KTM, défilent pas délégations, déguisés en grosses peluches ; il doit y avoir un business terrible du déguisement en grosse peluche…en cas de rupture de stock, on peut se rabattre sur les panthères ou les loups. Au Comic’s Shop, on fêtait l’anniversaire de Batman, on aurait pu aussi faire dans le déguisement, mais il y avait beaucoup moins de monde.

Toujours soucieux de ne pas me voir mourir d’ennui, Ilya m’a proposé  pour la journée sa grosse Triumph. La transition est brutale, tout est à l’inverse de ma monture précédente. C’est très lourd, ça ne freine pas vraiment ; au guidon, il faut s’accrocher à chaque mouvement, ce truc-là c’est pour aller tout droit, si on veut changer de cap, on a l’impression de barrer un chalutier dans la boue.  Peut-être que c’est à cause des accessoires ajoutés ; il y a une paire d’enceintes tellement balaises qu’on ne voit plus les rétroviseurs… On me rétorquera qu’au guidon d’un engin pareil, il n’ y a pas besoin de rétroviseurs …mais  moi, je n’en suis pas si sûr… les tongues d’accord, mais avec des rétros, c’est fondamental ! A chaque irrégularité dans le goudron, on a l’impression de se faire embarquer mais  on ne peut nier  que ça fait un très beau bruit, puissant , organique : sur les voies rapides, ça ne manque pas d’effet , aux terrasses de bistrot aussi, sans doute, mais il vaut mieux  y venir avant les embouteillages…

One thought on “Triumph Tiger et Tiger Fest à Vladivostok…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*