petit film en épilogue

Pendant les longues  heures passées dans le camion, l’autoradio de Yura m’a permis de découvrir le merveilleux décor sonore de la variétoche sibérienne… subtil mélange de Stone et Charden et d’Ivan Rebroff…au fur et à mesure qu’on avançait au rythme lent des chaos de la Route d’Hiver, juste à côté de mon oreille, l’enceinte acoustique me berçait de voix graves, d’accordéons et de guitares… j’ai réussi à en capter des bribes avec mon téléphone et à les coller sur ces quelques images qui vont conclure le nouveau récit sibérien…les voici donc…  https://www.youtube.com/watch?v=ShdFJDlXuDs

(comme je suis une bille en informatique, je vois laisse faire un copié-collé , vu que je ne sais pas comment il faut faire pour juste avoir à cliquer dessus!)

6 thoughts on “petit film en épilogue

  1. Salut !

    Merci pour ces partages toujours aussi passionnants. Bon retour « à la maison ».
    Le hasard nous fera peut-être nous croiser sur quelque toute d l’Héraults ou d’ailleurs.
    Ciao ! Alain

  2. Je te souhaite de pouvoir rouler un petit peu plus l’année prochaine ! Finalement, les étapes en pick-up, c’etait une minuscule parenthèse à côté de ces virées en camion!

  3. Salut Ptiluc,
    J’adore ce récit, le temps long de la Sibérie, le temps qui s’éternise et qui donne du temps ´ . Le temps qui se glace. Le temps qui fond. Et qu’il arrête de cavaler.
    Envie de Sibérie.
    Et vivent les mésaventures bureaucratiques, il est fou du Пропуск et du tampon rond, ça donne le temps pour s’organiser et faire une fiesta franco-russe à Anadyr
    Il faut juste trouver un partenaire de voyage, peut-être une trottinette pour moi.
    Préviens si tu passes à Paris. Bises à bientôt. MArielle

  4. ça fait trop longtemps que je ne bois plus pour risquer d’être forcé d’en boire un de travers dans ton camion. par contre les paysages me plaisent bien, merci pour la balade !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*