Présent zoologique passéiste

On ne se méfie jamais assez des pangolins. Comment faire confiance à ce mammifère déguisé en reptile ? N’est-ce pas donc louche cette histoire ? Et les chauve souris ? Il faut en penser quoi des chauves-souris ? Des mammifères qui se prennent pour des oiseaux ; encore des agents double, ça ne fait aucun doute. Des mammifères qui trahissent leur camp, le nôtre, pour s’allier à des micro-organismes afin de nous déclarer une guerre de l’ombre, en voilà un sacré scénario. Ajoutons à ça un zeste de péril jaune avec des chinois entassés dans des villes surpeuplées et surpolluées, à côté d’usines bactériologiques mais qui continuent à perpétuer des traditions d’une autre temps en se persuadant toujours  qu’une infusion d’écaille de pangolin va leur filer la trique pire que dix boites de viagra… à moins que ce ne soit de la corne de rhinocéros, je ne sais plus trop, je crois qu’en haut des arbres,  et même en bas, je dois commencer à  avoir des hallucinations d’altitude…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*