Futur politico-messianique

Le p’tit président prépare ses arrières, il se voit déjà nouveau messie, sauveur de l’Humanité et aussi de la Croissance. S’il pouvait réussir ce doublé-là, avouons-le, ce serait un sacré champion. Mais bon, une telle équation, ça va encore prendre plus de temps à pondre que le vaccin qui fera la nique au Corona. Dans son grand programme messianique, il y a aussi de balancer la dette des pays d’Afrique. C’est une bonne idée, mais que vient-elle faire dans ce planning? Comment ils vont prendre ça, les banquiers qui l’ont mis à l’Elysée ?

C’est peut-être une tactique à long terme; s’ il arrive à faire passer ça, à la fin de son mandat, il demandera de faire pareil pour la France, parce que, bon, hein, les milliards de milliards qu’on débloque pour faire face aux effets pervers de l’épidémie, ce serait pas mal qu’on ait pas à les rembourser quand on sera, nous aussi, au bord du chaos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*