Un side-car pour garder le cap malgré le handicap…

http://www.marie-louise.org/


Motard un jour motard toujours dit-on. Il faut croire que ça marche aussi pour les sidecaristes…. en effet, plus d’un an après avoir vendu notre side plus vraiment dans l’air du temps et m’être jeté à corps perdu dans l’escalade pour retrouver ce que le moteur à explosion ne me donnait plus (rassurez-vous, j’ai conservé mamie 89, notre vieux transalp, pour garder un pied sur cette route qui est ma voie…), je réveille mon blog pour vous parler d’une belle initiative de la fondation Marie- Louise. Cette dernière gère, entre autres établissements, la Maison d’accueil Spécialisée de Gratentour (31) à laquelle nous prêtions, jusqu’à la vente de notre side, et avec un groupe de sidecaristes membres de l’ASF, notre concours lors de son jumbo annuel pour faire découvrir de belles sensations à ses résidants polyhandicapés. Un jumbo dont je partageais avec vous les émotions ici :

https://lesblogs.motomag.com/tarmokeuf31/2017/10/01/side-coeur-ou-cote-car/

Ce jumbo donne tant de bonheur à ses participants comme à leurs parents que la fondation a décidé de faire de cet événement annuel une activité à part entière et à destination de plusieurs de ses lieux d’accueil. Et pour ce faire, elle m’a proposé d’être une fois par mois, bénévolement (cela va sans, dire mais il y a toujours des âmes chagrines…) le pilote du side-car que l’opération de financement participatif suivante devrait leur permettre d’acquérir.

https://www.fondation-marie-louise.org/projets/financons-ensemble-un-side-car-pour-les-residants-%f0%9f%92%aa/

Ou

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/handicap-jumbo-run-fondation-marie-louise/

N’oublions pas, qu’être vivant, c’est avant tout ressentir, être ému. Nous avons la chance, nous autres motards, d’accéder à travers notre passion, aux plus belles, aux plus fortes sensations dont celle de liberté n’est pas la moindre. Alors, mes amis à deux, trois ou même 4 roues, j’en appelle à vous pour faire découvrir à de moins veinards que nous le bon goût de ces sensations et émotions.

Aussi, je terminerai en clamant haut et fort : A votre bon cœur messieurs dames !

N’hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*