Quand on arrive en ville

camping modèle

camping modèle

Brisbane, c’est la capitale du Queensland, c’est aussi notre première grande ville et notre point d’arrivée sur la côte Pacifique. C’est également le point septentrional de la Gold Coast, réputée pour ses stations balnéaires et, manifestement, appréciée des surfeurs. Nous passons d’ailleurs par Surfer Paradise, où nous découvrons une facette de l’Australie qui contraste fort avec l’intérieur du pays. Après les cowboys des champs, ce sont maintenant les hipsters qui fréquentent les bars des villes ! Il y a un côté très californien, avec les mêmes dégaines et les mêmes travers… (Les fast-food pullulent, les grands et gros également).

mouai!

mouai!

Sans le vouloir, nous avons atterris dans un camping 4 ou 5 étoiles, avec toboggans piscine, jacuzzi, etc.  Les emplacements sont tirés au cordeau et délimités par des rangées d’arbres taillés, une dalle de ciment (de couleur verte) est prévue pour accueillir la voiture/camping-car puis, la partie en herbe est en fait un tapis d’herbe artificielle ! Les enfants font de la patinette avec un casque sur le chemin goudronné (limité à 5 km/h), pendant que papa prépare le barbecue dans la zone prévue à cet effet (où il est interdit de fumer !), l’accès au bloc sanitaire (d’une propreté irréprochable !) passe par une porte bloquée par un digicode, etc. On se disait que les australiens ont poussé loin du concept du camping « idéal ». Celui-ci est d’ailleurs occupé par des « familles idéales » avec un matériel idéal (le 4×4 qui tracte une remorque/caravane avec vélo, planches de surf sur le toit, les chaises pliantes, etc.).

Bien sûr, tout le monde reste très gentil. Malgré tout, sans vouloir faire le grincheux de service, le profil de ces familles parfaites ressemble fort aux « wasp » (white anglo-saxon protestant) pondu par les américains… Et chose étonnante : il n’y pas de noirs ! Les quelques rares aborigènes croisés dans la rue étaient à Darwin (à 4000 km d’ici). C’est facile de les reconnaître, d’abord ils sont noirs, ensuite ils sont pauvres et errent près des supermarchés où la bière n’est pas chère. L’australien ordinaire est donc blanc (presque roux à la peau tachetée), semble sortir d’un pub de Dublin et est plutôt aisé. Mais il est vrai que sur les plaques d’immatriculation il est écrit : « Queensland Sunshine State ».

patriotes même au camping

patriotes même au camping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*