Courses side-cars au SUNDAY RIDE CLASSIC

Circuit Paul Ricard  : 1ère course 2019 des sides RSCM / PROMO

Photos de JF Janvier

Tous les éléments pour une grande réussite : Circuit mythique,  manifestation de grand renom, managée de main de maître par Jean Pierre Bonato et son équipe que nous remercions.

Une date bien choisie : les 11&12 Mai 2019 pour conjurer les éléments. Rappelons la neige sur la Castellet la veille de l’édition 2018. En final, un week-end très ensoleillé avec toutefois un vent qui a forcé tous les équipages à réduire la voilure (barnum surbaissés voir démontés pour la nuit de samedi à dimanche). Dimanche matin, les solos roulaient, mais les équipages étaient  inquiets pour la course de l’après midi . Midi, le vent est tombé…la course de sides était à 14h 30. :

Départ des sides

Circuit mythique avec la grande ligne droite du MISTRAL, coupée par la chicane Montréal qui permet aux machines Classic de réduire le temps en charge.

Beau plateau, voila les sides à la parade pendant le tour de chauffe.

Les amateurs de belles mécaniques ont apprécié ces supers engins : le paddock a été très visité et, comme toujours, les courses ont généré une forte affluence dans les tribunes pour voir les sides en action sur la piste.

LES COURSES

On va commencer par la fin car elle est prestigieuse : Le podium avec les couleurs nationales, la Marseillaise, voila qui devait déjà en satisfaire plus d’un …

Et puis tout d’un coup, c’est Jacky Huteau qui prend le micro en bas dans la foule, pour annoncer que c’est le seul champion du monde français de side-car qui remet les coupes : ALAIN MICHEL, un grand honneur pour tous.

Alain Michel avec Mike Capon(Shock Factory).

Synthèse des courses.

Les essais chrono se déroulent sans incident, l’ordre d’arrivée présage bien de la suite. Sarah Cescutti étant absente le vendredi, François Leblond a roulé avec Sébastien Arifon, un grand habitué des places de tête en FSBK. En contrepartie, l’équipage Leblond/Cescutti partira en du fond de grille pour la course 1.

Course 1 : Quelques pannes mais rien de notable si ce n’est que Rémy Guignard & Frédérique Poux, multi champions de France F2 et plusieurs TT à leur actif, touchés par un malheureux virus électrique partiront en fond de grille pour la course 2.

J’allais oublier : les seules gouttes d’eau tombées pendant le week-end sont arrivées pendant cette course. Piste mouillée à droite du circuit, sèche à gauche.. le tout en slick…Pas simple.

Course 2 : Beau départ mais très rapidement, belle touchette, passage sur les vibreurs et vous savez ce que cela peut vouloir dire… Puis indépendamment de cela, un beau toit… La course est arrêtée au bout de 4 tours… Dommage le temps était superbe…la piste claire…

Revenons au début :

Comme toujours, cela commence par un sérieux contrôle technique, nos partenaires sont avec nous et nous remercions, en particulier  La Mutuelle des Motards et Optimark puis tous les partenaires métier.Notons que Mike Capon (Shock Factory), Sam Gache (SGR), Simon Perillat, Claude Vinet (Carrosseries Vinet) étaient sur place pour donner leurs conseils.

Allez, c’était  bien parti.

Comme prévu, les sides du FSBK font les meilleurs temps : leur présence est très enrichissante et permet de stimuler les PROMO sur la piste. Leurs conseils  »paddock » permettent de passer les  »ficelles » pour faire évoluer et pour fiabiliser les machines.

Notons le jeune équipage Alexandre Benigno & Jean Philippe Bouchard qui, champion RSCM/OPEN en 2018, commence cette année en FSBK.

Au scratch, ils finiront 1er pour la première course, second à la deuxième. Il est vrai que l’équipage Guignard & Poux a rencontré des problèmes techniques… mais c’est la course.

Derrière les FSBK, en F1 (châssis long, 1000cc), on trouve d’anciens champions de France revenus cette année à la piste :

Claude Bay et Dominique Gourichon side bleu, 4 fois champion de France  qui reviennent aux affaires après 25 ans d’arrêt. Ils finiront 2eme en course 1 et devront s’arrêter en course 2.

Eric Berthet a été champion de France de la Montagne. Après plusieurs année d’absence, belle progression pour Eric qui roule ici avec Pascal Lafon  : 2:40.181 en essai chrono, 2:34.152 en course. Course très propre, ils finiront second au combiné des deux courses

Et puis…

Stéphane Morel et Valentin Pirat (Championnat de la Montagne) roulent ici avec une nouvelle machine et finiront 3eme au combiné.

Les 1er de cette catégorie : Stéphane Gadet & Clotilde Salmon courent déjà en FSBK et ont montré par cette course magnifique qu’ils ont largement fait leur preuves en PROMO. Bravo et bonne saison FSBK.

En  F2 (châssis court , 600cc)

Les Descours (David et Céline) feront un sans faute : premiers aux 2 courses.

En deuxième position pour les 2 courses, Pierre Pacqueriaud et Julien Labarge.

Pour la petite histoire, aux essais ils ont cassé le roulement de la roue arrière. Dépannage chez le  »mec du coin » qui a faussé le bras oscillant… ils partent en vitesse chez Sam Gache (400km A/R) réparation par LE fabriquant français du side-car F2 : tout est donc parfait.

Retour sur le circuit…ils constatent avoir oublié le disque de frein sur l’établi…

Qui, sur le paddock, a un disque de frein Windle? : personne  bien sûr .

Samedi matin 5h : aller-retour chez Sam pour courir avec brio à 12h40.

Ayant loupé les essais chrono ils partiront du fond de grille. La difficulté pour gagner cette  deuxième place la rend encore plus appréciée.

Derrière Erwan Garo et Diana Rauch  le N° 129 (très belle déco), vous voyez Gérard et Françoise Mercier qui finiront 3eme au combiné des deux courses.

Notons le retour après 4 ans d’absence de Michel Plateau & Frederick Poussier

On ne peux pas parler de tout le monde mais de belles bagarres à tous les niveaux, avec des nouveaux bien accrochés pour la suite du championnat.

Maintenant, les petites histoires du week-end :

voila comment les Leblond éduquent les jeunes pour devenir champion

Très belle carène décorée par OPTIMARK le partenaire des 2 sides Leblond au  Tourist Trophy  (Estelle et François) et de la Main Au Panier pour les courses RSCM.

Norbert Artman & Antony Jaudoin ont trouvé la reprise difficile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Heureusement , ils sont merveilleusement accompagnés par P’tit Louis qui bien formé par Simon Perillat, a assuré la maintenance tout le week-end : il y avait du boulot…

P’tit Louis… on en reparlera…

Pour finir, voici un superbe side OURAL venu s’exposer avec les sides…

Week-end très apprécié par tous. Plus qu’un souhait, revenir l’an prochain…

Un grand merci aux organisateurs et à tous nos partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*