2014 : les filles se mêlent à la lutte dans les rallyes routiers.

Bonjour à tous,

En 2014, les filles ne se contentent plus d’accompagner les garçons dans les side-cars. Désormais, les filles se mêlent également à la lutte chez les solos.

Va falloir s’habituer à voir les plaques roses dans le Championnat de France des Rallyes Routiers.

  

 Figure 1 : Stéphanie Combes au départ du 4ème Rallye des Garrigues (photo Nathalie Pourrière)

Neuf féminines engagées au Rallye des Garrigues et douze au Rallye de la Sarthe. Les filles sont présentes de jour comme de nuit. Elles participent dans toutes les catégories avec des licences NCA, NCB ou LJA. Certaines ont même repeint leur moto en rose afin de mieux émerger au milieu d’un effectif de pilotes plutôt masculin.

 

 Figure 2 : Carole Manuguerra au départ du 4ème Rallye des Garrigues (photo Nathalie Pourrière)

Les filles auraient-elles décider de venir en aide aux organisateurs des rallyes routiers pour compenser la baisse de fréquentation chez les garçons ?

Les 9 féminines engagées au Rallye des Garrigues :

57 Sonia Barbot Top-Sport

88 Jessica Mangion Mono

124 Stéphanie Combes Sport

201 Marie-Laure Ferrieu Side-Car

202 Diana Rauch Side-Car

210 Béatrice Banut Side-Car

362 Carole Manuguerra Sport

363 Pascale Martinez Sport

372 Eveline Kisslig Classiques

Au premier passage sur la route détrempée de la spéciale de Murles, Sonia (50) avec sa GSXR moderne figure en bonne position dans le peloton des Top-Sport (5). Elle fait même la pige à Nick (67), la référence GSXR en rallye routier qui roule chez les Classiques. Lors du seul passage de nuit, elle y fera un résultat tout aussi bon (45 et 6), toujours devant la GSXR Classiques.

 

 Figure 3 : Sonia Barbot dans la spéciale de Lavérune (photo Sandra Kientz)

Dans les autres catégories, ses collègues se débrouillent bien également :

En Sport, Stéphanie est 9 (63) de jour et 7 de nuit (51).

En mono, Jessica, nouvellement élue représentante des pilotes, hommes et femmes, est 14 (80) de jour puis 10 de nuit (56).

Figure 4 : Jessica Mangion dans la spéciale de Lavérune (photo Sandra Kientz)

En Side-Car, les féminines brillent au côté de leurs pilotes masculins. Dans Murles, Marie-Laure fait 2 (16) de jour et 1 (21) de nuit. Diana est 8 (86) de jour avec le side-car dont le moteur marche par intermittence mais 2 (22) de nuit lorsque le moteur a retrouvé ses watts.

Au Rallye des Garrigues, les féminines se répartissent comme suit parmi les 87 pilotes du classement scratch et dans leurs catégories respectives :

Marie-Laure 12 (1er Side-Car), Sonia 36 (4ème Top-Sport), Stéphanie 46 (8ème Sport), Jessica 50 (11ème Mono), Diana 53 (4ème Side-Car), Carole 73 (12ème Sport), Eveline 83 (9ème Classiques), Béatrice 85 (6ème Side-Car).

 

 Figure 5 : podium féminin du 4ème Rallye des Garrigues (photo Nathalie Pourrière)

Les 12 féminines engagées au Rallye de la Sarthe :

39 Laetitia Maillard Roadster

57 Sonia Barbot Top-Sport

88 Jessica Mangion Mono

124 Stéphanie Combes Sport

201 Marie-Laure Ferrieu Side-Car

202 Diana Rauch Side-Car

211 Annie-Claire Gonzenbach Side-Car

301 Sylvie Lebert Side-Car

356 Sarah Depoilly Top-Sport

387 Aline Trigolet Sport

389 Audrey Régnier Sport

390 Marie Suchot Sport

 

 Figure 6 : Diana et Marie-Laure au départ sur le Bugatti lors du 57ème Rallye de la Sarthe (photo Nathalie Pourrière)

Sur un Bugatti bien sec, les féminines sont très en verve parmi les 145 partants :

Sonia (46 et 11ème Top-Sport), Sylvie (47 et 1er Side-Car), Laetitia (52 et 28ème Roadster), Marie-Laure (53 et 3ème Side-Car), Jessica (76 et 11ème mono), Diana (79 et 7ème Side-Car), Annie-Claire (100 et 11ème Side-Car), Stéphanie (113 et 15ème Sport), Aline (126 et 21ème Sport), Audrey (127 et 22ème Sport), Marie (144 et 28ème Sport).

 

 Figure 7 : Laetitia Maillard sur le Bugatti lors du 57ème Rallye de la Sarthe (photo Nathalie Pourrière)

Après leur joli parcours sur le Bugatti (47ème temps scratch et premier Side-Car), nous apprendrons l’abandon de l’équipage Sylvie et Christophe Lebert à l’occasion de la première épreuve chronométrée du routier, la très rapide spéciale de Maigné.

Heureusement, la sortie de route est sans gravité pour les 2 équipiers.

 

 Figure 8 : Sylvie et Christophe Lebert sur le Bugatti lors du 57ème Rallye de la Sarthe (photo Marc Troussard)

Sur cette spéciale, de jour, Sonia (51) réussit à s’intercaler entre les Side-Cars de Diana (42) et Marie-Laure (54). Les autres féminines, Laetitia (81), Stéphanie (92), Annie-Claire (104), Aline (131), Audrey (136) et Marie (138) suivent dans cet ordre.

Dans la spéciale plus sinueuse et moins propre de Coulans sur Gée, de jour, Sonia (51) suit les 2 Side-Cars de Marie-Laure (26) et Diana (30) et précédent les autres féminines, Laetitia (80), Stéphanie (82), Annie-Claire (101) et Aline (126).

De nuit, lors des 2 passages dans Coulans, Sonia (53 et 41) suit les Side-Cars de Marie-Laure (20 et 16) et Diana (35 et 29). Quant à Laetitia (61 et 71) et Stéphanie (72 et 67), elles s’échangent les positions.

 

 Figure 9 : Stéphanie Combes dans la spéciale de Maigné lors du 57ème Rallye de la Sarthe (photo Raphael Ottavi)

Lors des 2 passages dans Maigné, les classements sont similaires : Marie-Laure (19 et 17), Diana (35 et 39) et Sonia (50 et 41). Même échange de position entre Laetitia (67 et 77) et Stéphanie (71 et 75).

Finalement, sur le podium scratch du 57ème Rallye de la Sarthe, Laetitia (51) précède Stéphanie (71) et Sonia (74).

 Figure 10 : podium féminin du 57ème Rallye de la Sarthe (photo Sandra Kientz)

Pour l’instant, en solo, Sonia mène le classement provisoire du Championnat de France des Rallyes de la catégorie féminine devant Stéphanie et Jessica. En Side-Car, c’est Marie-Laure devant Diana.

Lesquelles parmi toutes ces dames seront présentes lors des 3 prochaines épreuves du Championnat de France des Rallyes, la Corse, l’Ain et le Dourdou ?

Jessica Mangion, victime de la casse de son moteur au départ de la spéciale de Maigné de jour, aura-t-elle réussi à réparer le mono à temps pour venir courir en Corse ?

 

 Figure 11 : Jessica Mangion après la casse de son moteur à la spéciale de Maigné (photo Francesco Scuderi)

Dans tous les cas, la course dans la catégorie devrait être intéressante à suivre lors de la prochaine épreuve en Corse, les 07 et 08 juin.

A jeudi, pour la suite avec les chouchous du public lors du 57ème Rallye de la Sarthe.

Papytoum

 

2 réflexions au sujet de « 2014 : les filles se mêlent à la lutte dans les rallyes routiers. »

  1. salut
    La moto tête d’affiche de l’égalité. après le foot de Claude Michy le rallye.
    génial.
    alors les machos méfiez vous des donzelles en 2 roues. N’utilisez plus les mots comme couillus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>