Harley Manga Davidson

Bonjour copain (et copine),

Tu te souviens que je suis un collectionneur invétéré, non ?!

Le thème de ma collec’, ce sont les reproductions de motocyclettes Harley Davidson ou Indian. Rien de bien original jusque-là, sauf que je ne recherche que celles qui reproduisent une moto avec son pilote (là ça devient plus coton à trouver).

L'image principale

J’ai débuté cette collection un peu par hasard en 2004 … une nuit, à Tokyo … plongé exactement dans l’ambiance de l’étonnant film de Sofia Coppola, Lost in translation … pareil … excellent souvenir …

Aller, on se met un passage du soundtrack du film, la scène où Bill MURRAY massacre en live karaoké le magnifique MORE THAN THIS de ROXY MUSIC :

http://www.youtube.com/watch?v=pp6nfDuSsMs

Et après ce carnage, voici l’original avec l’incroyable voix de BRYAN FERRY :

http://www.youtube.com/watch?v=p9PAuWV-Vn0

Extrait de l’extraordinaire album AVALON (1982), huitième et dernier album du groupe

Oui, oui je sais, nous sommes un peu loin du monde merveilleux de la motocyclette de marque Harley Davidson là …

On y revient.

Cette nuit-là, j’oscille entre deux insomnies. C’est mon troisième ou quatrième séjour professionnel au Japon … impossible de dormir dans ce jetlag et l’alternance des micro secousses sismiques (qui n’impressionnent plus que les gaijins 外国人 / étrangers) … je déambule entre Odaibakaihinkoen station et Daiba, d’un centre commercial illuminé à l’autre, sur Wagan road. Pas d’objectif particulier, juste faire passer le temps et les deux whiskys du bar panoramique de l’hôtel…

Quand tout à coup mon regard tombe sur ceci :

Snooppy

SNOOPY sur son Road King Harley Davidson

Résine, par Westland giftware, « made in China », 12,5 x 4,5 x 9,5, de l’ordre de 20€

A l’époque je roule sur cette motocyclette (la mienne est verte et noire), c’est peut-être pour cela que j’achète sans trop y réfléchir cette superbe petite figurine.

Aujourd’hui je suis à la tête d’une collection de plusieurs centaines de pièces … et justement mes pièces en sont pleines, donc si tu pouvais me prêter quelque uns de tes mètres carrés … merki !

Justement, l’une de mes préférées est celle-ci :

Fujiko_3.jpg

La sublime FUJIKO MINE, héroïne du manga LUPIN THE 3RD.

Créée par Kazuhiko Katô sous le nom de Monkey Punch (モンキーパンチ) en 1967 dans Manga Action Weekly.

Fujiko_2.jpg

Commencé comme une parodie des romans de Maurice Leblanc, paru en France sous le titre Edgar de la cambriole (pour d’autres pays le nom retenu est Wolf, ou encore Rupan III qui est la prononciation japonaise de Lupin III).

A l’époque, pour identifier l’engin j’ai fait appel à THE Expert in France, Monsieur Michel BORIE himself, qui, le samedi 30 décembre de l’an de grâce 2006, à 10h30 du matin m’a répondu : – « C’est une rouquine à forte poitrine (105E / 70 /85 ) d’environ 22-23 ans !!! Plus sérieusement , cela ressemble fortement à une ELECTRAGLIDE Shovelhead de cylindrée 1200 cc ( ou 1340 ) des années 1978-1984 type FLH de couleur rouge sans parebrise avec des roues à bâtons noirs, une selle biplace également noire … ».

Au Japon, FUJIKO MINE est une star nationale !

Fujiko_Mine.png

 Fujiko est une criminelle professionnelle, escroc et cambrioleuse. Dans The Castle of Cagliostro, elle laisse entendre que Lupin et elle ont été amants mais qu’elle qui a mis fin à leur relation. Lupin ne s’en est jamais remis, il en est toujours raide dingue (on le comprend). Son nom signifie « Sommets du mont Fuji« .

Elle est régulièrement représentée sur une moto, très souvent une Harley-Davidson. Ci-dessus sur un SPORT, mais aussi sur ELECTRAGLIDE Shovelhead 1200 cc, sur un SPRINGER ou sur un étrange ersatz de WLA (avec une selle biplace très bizarre).

Quelle ne fût pas ma surprise de la retrouver récemment au coeur d’une campagne promotionnelle qui a fait pas mal de bruit au Japon au printemps dernier, dans le petit monde de la moto …

Capitalisant sur l’incroyable popularité de la belle Fujiko, la société BIKE-O a créé le buzz, en avril dernier, en lançant un événement marketing basé sur ce célèbre personnage de manga.

In addition to our core business of “BIKE-O”,We are developing Retail motorcycle business

BIKE-O (fondée en 1994, plus de 100 magasins à ce jour) est une société japonaise d’achat / vente (classique et enchères) de motocyclettes d’occasion. Elle a aussi développé son savoir-faire dans la vente de pièces détachées pour deux-roues.

C’est pour asseoir sa notoriété que BIKE-O a eu l’idée originale de cette campagne avec Fujiko Mine.

Mais en quoi cette campagne est-elle originale ?

Les participants pouvaient gagner des cartes représentant les héros du manga Lupin ainsi que leurs figurines. Bon jusque-là, rien de bien fantastique.

Sauf que … regarde ceci :

T’as pigé ? … Non ???!!!

Alors regarde, cela :

Toujours rien compris ?

Et maintenant ?Japanese also foreign tourists to their releasing the shutter instinctively

Et oui … BIKE-O après avoir fait peindre en rose un modèle Harley-Davidson FLHT 2008 a fait réaliser une reproduction de FUJIKO MINE à … l’échelle 1 et l’a exposée à la sortie de la gare Shinjuku Square-Orient.

Photo

Carrément géant et buzz national assuré. Toute la presse en a parlé.

D’autant plus que le gagnant de la loterie repartait lui avec la moto et Fujiko Mine en plastic ! Cool.

Joli coup les gars, bravo.

Perso’ j’adore … 

(normalement cette photo aurait ça place sur le blog de notre ami Easy Raideur « Le cul sur la selle« , mais là … l’est sur le mien … eh woui  …)

Tu auras noté j’espère que Fujiko et moi avons exactement le même modèle de motocyclette : Street Glide 96, 2008 !

Hervé

Photo réalisée par mon ami le photographe Fabrice Berry

Photo

Photo

Mine de Fujiko venu à la maison!

Fujiko Mine de se tenir debout sur la scène de la place de la gare de Shinjuku où les gens vont et viennent également examiné par inadvertance

Superbe n’est-il pas ?!!

Photo

ça y-est, ch’ius amoureux !!!

Et comme l’opération a très bien marché, BIKE-O a remis ça à l’automne, en septembre dernier, avec les autres personnages du manga en question et un panier attelé à une YAMAHA SR400

Ils ont embauché la Sophie Marceau locale (Sayaka Akimoto) dans le rôle de FUJIKO MINE, mis tout ce petit monde sur une scène et convié la presse qui a relayé une fois encore l’opération..

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=a7WdMZ0VaiE

Cette fois encore, le vainqueur de la loterie repartait chez lui avec la moto, le side et les trois figurines à l’échelle 1.

Super sympatoche tout cela non ?

La bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

2 réflexions au sujet de « Harley Manga Davidson »

  1. Salut l’artiste ! Je viens de tomber par hasard sur ta serie de blogs. Impressionnant, interessant. On voit rarement des blogs de cette qualite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*