L’attaque du Viper trike

Bonjour copain (et copine),

Il était une fois, dans un lieu lointain, certainement à les z’USA, un petit garçon qui rêvait de concevoir une woauture… Oui, je sais, ça commence mal mais sois patient mon titou…

DSC_6053

Il s’asseyait pendant de longues heures et dessinait des woatures donc. Il dessinait ses propres idées ou l’un de ses modèles préférés, il ne s’en lassait jamais…

Lorsqu’il fut au collège, on l’emmena visiter le Art Center de Pasadena, en Californie. Pour beaucoup, ce lieu il est considéré comme offrant l’un des meilleurs programmes d’enseignement de conception de moyens de transport au monde…

DSC_6108

Mais même si notre petit garçon était super créatif, faisait parti de la petite poignée de jeunes acceptés chaque année, les frais de scolarité étaient impossible à couvrir pour lui… Ce rêve de gosse d’intégrer la prestigieuse école ne fut jamais perdu pour lui, mais il allait cependant devoir parcourir un tout autre itinéraire pour atteindre cette destination…

fender-6_2-680x450

Tony Quinones a commencé à concevoir et à distribuer des pièces de rechange pour Harley sous la Wicked Image Inc. en 1997. Son papa étant de longue date un expert de l’ingénierie et de la production (à la tête de la PME familiale), a guidé le gamin dessinateur dès le début. Et comme la petite entreprise grandissait, le duo a fini par intégrer certaines fabrications en interne et s’est adaptée pour acquérir de nouvelles compétences et technologies. Petit à petit, l’entreprise évoluait de la « simple » conception d’engins à la fabrication et devenait un véritable producteur d’automobiles …

DSC_6132

L’entreprise a fini par être en capacité de travailler avec n’importe lesquels des métaux, plastiques ou composites…

Prenant le virage de ce 21ème siècle, la société vient de récemment ajouter l’impression 3D à son processus de construction. Au fil des années, TQ Customs a fini par construire de nombreux produits exceptionnels (customs, hot rods) et les a distribués tant aux USA qu’à l’étranger. L’activité principale était à l’origine la production de pièces et composants pour motocyclettes …

DSC_6066

Tony raconte : « Un jour, un ami m’a interrogé sur quelques-unes de mes anciennes créations et m’a demandé ce que j’étais capable de construire. Il s’est avéré que cet ami avait un client à la recherche de quelque chose d’unique. Il était alors en possession d’un moteur de Viper, récupéré d’une précédente préparation, qui allait devenir le cœur d’un nouveau projet ».

IMG_2933

Le client avait vu le fameux Frogman Trike de Michael Leeds et Tim Cotterill

rocket-ii-trike-2

… et le message relayé à Tony fut : « Je veux quelque chose comme ça, en mieux, construit autour du fameux moteur Viper ». 

bb00601961

Comme dit Tony : «  Une belle et grande demande avec… plein de vides à combler ! « 

IMG_2935

Quand il évoque aujourd’hui ce défi, Tony se souvient : «  Nous avons fait des allers-retours pendant près d’une année avec des esquisses et des rendus, faisant des changements et faisant évoluer le concept. Avec une vision claire de la direction à prendre, nous avons validé un budget et j’ai reçu le feu vert. Tout a commencé avec le moteur Viper fixé à la table de montage et j’ai commencé à modéliser le V10 en 3D. Comme les principaux composants commandés étaient arrivés, je les ai immédiatement intégrés au modèle CAO. Des pièces tels que la transmission, les freins et le différentiel… »

DSC_6087

Tous les tubes du châssis sont découpés au laser avec des caractéristiques de localisation. Le châssis a été conçu de façon à ce que chaque tube se positionne automatiquement avant d’être monté, ce qui a permis zéro erreur lors de la production « 

DSC_6094

L’affaire était bien engagée. Admettant sa passion pour la perfection et la qualité, Tony Quinones ajoute : « Je suis aussi fier des composants que vous ne voyez pas dans la structure que ceux visible de l’extérieur. L’arrière-train provient d’une Corvette C4. Je voulais utiliser la suspension indépendante, mais il y avait une place limitée pour un bras. Le style C4 est l’un des rares qui fonctionneraient en raison de sa conception en demi-arbre ».

IMG_1728-680x450

« J’ai dû modifier le boîtier de différentiel, raccourcir les demi-arbres pour réduire la largeur de la voie, fabriquer des montants personnalisés et des bras inférieurs faits sur mesure. Tout ce que nous avons vraiment utilisé était le boitier de différentiel et les moyeux de roue « .

DJI_0024

Ajoutant à son talent la technologie de pointe, Tony Quinones souligne : «  Les bras arrière inférieurs sont un exemple de l’art que la plupart des gens ne verront jamais. Il s’agit d’un profil 3D usiné à partir d’un bloc anodisé. Dommage qu’ils soient complètement couverts « .
DSC_6152
Avec le châssis et la suspension sur la table de montage, la ligne du design final commençait à prendre forme. Néanmoins, Tony pris quelques distances avec l’atelier familial pour terminer la conception de son Viper Trike. En effet… il alla s’inscrire au programme de conception de transport du fameux Art Center de Passadena…  Retour à la case départ, la boucle est bouclée …
DSC_6084
  » Avec la conception de la carrosserie terminée dans mon logiciel de CAO 3D, j’ai envoyé les rendus au propriétaire pour accord final et il fût temps de commencer à fabriquer « .
DSC_6075
Le temps du premier essai routier est venu ensuite pour le Viper Trike avant que le corps ne soit monté pour l’assemblage final. Tout a parfaitement fonctionné.
DSC_6076
Le Viper Trike possède des caractéristiques uniques que nul ne trouvera ailleurs.
Les points clés à tester étaient le fonctionnement des freins et la réactivité de l’accélérateur. Ensuite, le levier de vitesses… Une transmission automatique de moto fut adaptée sur le trike.
DSC_6208
Cela a été rendu possible par voie électronique avec un contrôleur de changement de palette Master Shift. Toutes les commandes fonctionnent comme sur une moto traditionnelle. La suspension a été testée à la limite. L’iPad sur le tableau de bord connecté à l’ECM a également été testé.
DSC_6146
Le système le plus crucial et important à tester et où l’équipe TQ Customs Viper a connu l’échec fut le système de direction. Lors du premier essai, les câbles de poussée fournis avec le moyeu ISR ne permettaient pas au Viper Trike de tourner. Il fonctionne très bien sur une moto de sport mais le poids de l’engin posait problème.
IMG_1727-680x450
L’équipe a alors exploré de nombreux concepts différents, de bateaux, de voitures, de machinerie lourde, etc. En fin de compte, ils ont fini par combiner un système hydraulique / mécanique. Le système de direction final est en boucle fermée et ne nécessite aucune pompe électrique ou entraînée par poulie. Les cylindres sur mesure s’adaptent parfaitement à l’espace disponible.
DSC_6189
Le second cycle d’essais a été un succès et il fut temps de passer à l’assemblage final
Ce mélange de technologie issu d’une voiture et d’une moto et quelques autres détails uniques font du Viper Trike un véritable défi de conception et d’artisanat. Impossible de ne pas s’arrêter dans la rue pour le regarder passer… et se retourner une seconde fois pour le regarder à nouveau…
DSC_6149
Nom : THE VIPER TRIKE

 Ville : Temecula, Californie

Constructeur : Tony Quinones, TQ Customs

Web site:   http://www.tqcustoms.com/      

E-mail: Tony@TQcustoms.com

DSC_6137

Bravo Tony, impressionnant ton engin…

Allez, la bise.

L’Hervé, your berrichon friend

Une réflexion au sujet de « L’attaque du Viper trike »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>