Présent alternatif

Le temps confinatoire est de plus en plus suspendu… quelle heure est-il, quel jour sommes nous ? On s’y perd et si ça continue, nous ne tarderons pas à nous demander quel mois ou quelle année ; c’est qu’on commence déjà à nous parler de certaine mesure pour septembre…et puis, d’un côté on nous parle aussi d’effort de guerre et de l’autre de manifs déjà prévues dès le premier jour de déconfinement… alors on  nous fait confiner toujours un peu plus, au nom de la santé de tous, ça laisse au petit président le temps de préparer son discours hebdomadaire… c’est que ça ne doit pas être facile pour lui de parler de croissance, de relance, de ces mots d’un autre temps, quand tout nous dit qu’il est temps de chercher comment garder la pause…

…ah ça c’est sûr que ça devait être plus simple de faire un discours pour la mort de Johnny…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*