Championnat de France de Vitesse en Motos Anciennes (VMA) – les 11 et 12 juin 2022

jeje
jeje

Nous avons eu un beau week-end sous un soleil de dingue pour voir des courses hautes en couleurs, avec de superbes machines et de superbes histoires à qui sait les écouter !

Plusieurs catégories au programme :

  • VMA supersport
  • VMA classic – post classic
  • VMA superbike
  • VMA vintage
  • VMA endurance classic

Nous pouvons ajouter à ces courses :

  • L’Ipone Continental Cup
  • La Monster race

Et nos petits champions :

  • Le championnat de Ligue Vitesse -25cv

Vous retrouverez tous les résultat e cette manche au circuit Carole sur le site officiel de l’evenement : https://www.pilotes-vma.com/

Je vais me contenter de poster quelques photos pour en prendre plein les yeux. Pour les amoureux des belles anciennes, c’est un rendez-vous à ne pas manquer. J’espère que ces evenement vont perdurer longtemps, car es femmes et ces hommes roulent sur de vraies pièces de musée, dans un état remarquable !

Tout de suite quelques photos !

http://jlaumaillerphotos.free.fr/

https://www.instagram.com/jeromelaumaillerpicturesei/

https://www.facebook.com/jlaumaillerphotos/

Coupe de France Promosport 2022 au circuit Carole – 3ème manche de l’année

jeje
jeje

Je commencerai ce billet par remercier toutes celles et tous ceux qui ont permis ce week-end de course, que ce soit la FFM (un grand merci à Jules au passage en ce qui me concerne), Mc Motors Events, les commissaires de piste et toutes les personnes de l’ombre.

Si vous êtes intéressé par les résultats, je vous redirige tout de suite sur la page officielle :

https://www.cdfpromosport.fr/resultats/.

Le promosport est un week-end de courses où s’affrontent des amateurs dans plusieurs catégories : 125cc, 400cc, 500cc, 600cc, 1 000cc, Promo découverte, Master, Moto 5 et Side car. Ca fait pas mal de séries certes, mais comme ça il y en a pour tout le monde.

Ce type de week-end permet de se lancer dans le monde de la course moto sur de beaux circuits, et toujours dans une très bonne ambiance.

C’est toujours impressionnant d’entendre les moteurs vrombir et voir les pilotes s’élancer tous ensemble. Il y a cette chance au circuit Carole de n’être pas très loin de la piste, et d’avoir accès à l’ensemble du contour du circuit. Cela permet au public d’être très confortable pour voir les pilotes évoluer sous différents angles.

Le public avait accès au paddock. Nous pouvons donc évoluer à côté des pilotes et mécaniciens, nous pouvons aller voir les machines sur lesquelles ils évoluent, et cela permet de faire de belles rencontres et d’avoir de beaux échanges.

Quelques chutes sans gravité et quelques pannes seront a noter tout au long du week-end, mais aucune chute n’aura précipité la fin du week-end, comme cela est malheureusement arrivé à Ledenon pour la seconde manche du Promosport. Pour rappel, le week-end avait été écourté en raison d’ hydrocarbures déversés sur la piste.

Tout de suite, quelques photos des pilotes qui ont écrit cette 3eme manche

crédits photos : Jérôme Laumailler

http://jlaumaillerphotos.free.fr/

24h motos 2022, 45e édition !

Mis en avant

jeje
jeje

Cela faisait longtemps que je n’étais pas venu sur mon blog pour écrire un article, et bien c’est chose faite.

J’ai participé aux 24h motos 2022 comme photographe de la team #78 PL Performances – Flembbo, j’ai donc participé aux 24h de l’intérieur !

Arrivé le vendredi matin de bonne heure, trouver le centre d’accréditation n’a pas été bien compliqué. Ce qui l’a été en revanche, c’est l’accès à mon parking. Habituellement, je suis dans un des campements autour du circuit, mais pas sur un parking, et c’est à ce moment-là que le casse-tête commence ! aucune personne employée par le circuit pour faire la circulation n’était en mesure de me dire où était mon parking, et aucun panneau ne l’indiquait ! Un ami arrivé plus tôt m’a permis de retrouver ma route. Bref, ça manque de formation et de panneau au mans… passons.

Arrivé en salle de presse, je pose mon matériel, et je file sur la piste car les motos vont bientôt partir. J’ai juste le temps de prendre un véhicule dédié la presse pour arriver sur mon lieu de prise de vues. Le temps de passer au box de la team, je fais quelques photos (chasuble pitlane échangé entre temps pour 1 heure auprès de l’ACO) et j’enchaine la journée et les photos dans les virages, tout comme les photos en d’après-midi avec l’ouverture de la pitlane au public, venu en nombre voire les pilotes !

Le soir, un lit m’attendait dans un hôtel à 15 minutes du circuit, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre les fadas faire pétarader leurs motos dans les camps ! je pensais passer une bonne nuit, c’est loupé. Moi qui passera la nuit dans ma voiture au bord du circuit le lendemain, je peux dire que les nuits au Mans sont très courtes !

Le samedi est marqué par le départ, où 2 motos se percutent avant la Dunlop. Pendant ces 4h, il y aura 13 abandons (chutes, casses moteurs ou de boites de vitesses). Le dimanche, la course est prolongée du fait d’une moto qui aura un problème 15 minutes avant la fin (grosse fumée sortant du moteur, Security car sur la piste pour faire alentir les motos, nettoyage de la piste…).

Un grand bravo à tous les pilotes pour avoir supporté la chaleur du jour et la fraicheur de la nuit, à toutes les teams et des acteurs de l’ombre pour organiser ces 24h !

Quel week-end !

Tout de suite quelques photos

http://jlaumaillerphotos.free.fr/

retour sur les 6 premiers mois de 2021

jeje
jeje

Bonjour à toutes et à tous, cela faisait longtemps que je n’avais rien publié… alors je poste ce petit message pour faire un point rapide.

Les évènements motos 2021 auxquels je devais assister sont tombé à l’eau au fur et à mesure. La pandémie étant ce qu’elle a été pendant tout 2020, cela a continué ce début 2021, avec quelques promesses tout de même, car certaines dates ont été déplacées en fin d’année.

Je n’ai donc pas pu vous montrer grand chose ces derniers temps, au alors c’était trop loin pour moi… je n’ai pas chômé pour autant et j’ai fais quelques roulages à Clastres fin mai et à Carole courant juin. Ca fait du bien de ressortir le boitier et les objectifs, cela m’avait vraiment manqué, et je suis tombé plutôt bien niveau temps, car si je fais le bilan, il a souvent plu ces derniers mois. Même si ça fait quand même de belles photos, je préfère éviter mdr

J’ai loupé quelques belles dates, mais il faut bien que je passe quand même du temps avec ma famille, c’est important.

Pour info, je pense que mon prochain article aura lieu fin aout, pour la manche mini-gp qui se déroule au circuit Carole. J’ai hâte de voir ces pilotes en piste, c’est vraiment prometteur !

Tout de suite pêle-mêle quelques photos de mes derniers roulages, je ne vais pas vous laisser sans quelques photos à vous mettre sous la dent…

http://jlaumaillerphotos.free.fr/

https://www.instagram.com/jeromelaumaillerpictures/

21e traversée de Paris ! 31 Janvier 2021

jeje
jeje

« Vincennes en anciennes » : si ce nom ne vous dit rien alors que vous êtes en région parisienne, c’est que vous passez  surement à côté d’un super evenement.

Récapitulatif : l’association « Vincennes en anciennes » organise des rendez-vous autos, mais pas que ! tous les ans en janvier, les véhicules anciens entrent dans Paris pour faire leur tour d’honneur. Habituellement, un trajet est déterminé avec des points d’arrêts, et les spectateurs peuvent venir discuter avec les propriétaires des voitures/motos/camions…

Moyennant un ticket spécifique, des spectateurs peuvent suivre ce tour en bus d’époque, tout un programme !

Le départ est donné depuis le château de Vincennes, et les véhicules passent par les points importants de Paris : Opéra, la Concorde, les invalides, Nation…

Cette année, covid-19 oblige, les mesures concernant le stationnement et les discutions avec le public se voulaient courts, cela n’a pas émaillé mon plaisir  !

Au milieu des autos (Ferrari, Porsche, Austin, Ford …) se trouvaient des modèles 2 roues inoubliables : Peugeot, Solex, Vespa, Royal Enfield, Suzuki, Yamaha et d’autres que j’oublie, car question véhicules, il y en a un certains nombre.

Les Solex m’ont rappelé mes jeunes années lorsque je faisais parti d’un club dans ma ville, club où nous avions notre musée, construit de nos mains… que de bons souvenirs à la clef.

Sur le chemin du retour, quel plaisir de remonter les champs Elysées et de prendre Etoile en 2RM au milieu des vieilles autos ! j’ai passé une très belles matinée, il n’y a aucun doute là dessus. Même si le ciel est resté couvert, cela a apporté à tous quelques rayons de soleil au milieu de la morosité, ces rayons de soleil dont nous avons tous besoin en ces temps compliqués.

Rendez-vous est pris en 2022 pour refaire la même journée, sans covid je l’espère !

Tout de suite quelques photos souvenir, et je vous poste – chose dont je n’ai pas l’habitude – le lien facebook de mon album sur la journée, car même si nous sommes passionnée de 2RM, cela ne nous empêche pas d’apprécier les belles autos

Album facebook public ICI

http://jlaumaillerphotos.free.fr/

Salon du 2 roues de Lyon – 2020

Galerie

Cette galerie contient 63 photos.

En 2018 à Paris, nous avions été quelque peu perturbé par le regroupement du mondial de la moto avec le mondial de l’auto porte de Versailles. Pour 1 billet acheté, 2 salons nous ouvraient leurs portes. Certains avaient salué ce … Continuer la lecture

Retour sur images du Salon Moto Légende 2019

jeje
jeje

(éditions LVA) Réunion annuelle porte de Vincennes au parc Floral, avec encore et toujours un florilège de motos extras, présentées par des passionnés qui nous en mettent plein les yeux à chaque fois. Cette année, on fêtait les 70 ans de la Mobylette ainsi que les 50 ans de la Honda 750 Four. Les expos présentaient des modèles rutilants qui faisaient s’arrêter tous les visiteurs. Disons que quand je vois mes cheveux virer au poivre et sel à 40 ans, alors que dans le même temps des chromes de 50 ans d’âge semblent neuf, cela a de quoi frustrer. Ces motos vieillissent mieux que moi… j’ai eu beau chercher (peut-être mal), les modèles présentés sur les stands n’avaient aucun point de rouille, et il fallait s’avancer jusque dans la partie des pièces détachées pour commencer à en trouver.

Des motos sportives, routières, scooters parfois lunaires, et préparations extraordinaires étaient présents pour nous éblouir.

Des clubs présentaient leurs activités et leur calendrier 2020 (journée coyote, Trophée Jumeaux, Speed-Week…). Salon 100% moto ou presque (il y avait des side-cars exposés et un camion sur le parvis), il s’agissait de la 22e édition du salon, regroupant 400 exposants, 500 motos exposées retraçant plus de 100 ans d’histoire sur 15 000m2. 27 000 visiteurs sont comptés en moyenne, et il est vrai de dire que trouver une place pour son 2RM sur les parkings n’est pas chose aisée. Les parkings regorgent eux aussi de très beaux modèles sur ce type d’évènement.

Tout de suite quelques photos

http://jlaumaillerphotos.free.fr/

Us Motor Show – Autodrome de Linas-Montlhéry le 28 Septembre 2019

jeje
jeje

Paris Auto Event (UTAC CERAM) organisait la seconde édition de l’US MOTOR SHOW (je l’ai écrit en gros, car c’est un nom dont il faut se souvenir) sur l’autodrome de Linas-Montlhéry.

Le principe : organiser un rassemblement autour de la culture US, en passant bien évidemment par les véhicules, que ce soit les autos / motos ou vélos. Agrémentez le tout de Food trucks, concert rock, expositions, danse country, démonstrations de football American, pompom girls et Pinup, et vous obtenez un rendez-vous qu’il ne faut louper pour rien au monde !

Le nombre de véhicules était impressionnant (plus de 500), et pour avoir déjà effectué quelques rassemblements dans ma vie, j’ai été très impressionné par l’ampleur que cela a pris durant cette journée. L’automobile était majoritairement représentée, et c’est inévitable d’en parler vu le nombre de  propriétaires rassemblés. De l’auto, il y en avait pour tous les gouts, de toutes les couleurs, pour tous les passionnés, de la thermique à l’électrique, et c’est une Tesla qui a remporté les runs organisés, autant dire que ces moteurs électriques ont un bel avenir vu les performances développées.

Cependant, parmi le dédale de Mustang, Camaro et autres modèles emblématiques US, la moto n’était pas en reste ! Harley était de la partie, représenté entre autre par RoadStar 92 et Harley Davidson Paris, aussi bien par des modèles de séries que des modèles customs.

Pour l’instant, pas de motos électriques en vue, mais nous aurons peut-être droit à une Livewire pour 2020 qui sait…

L’autodrome s’est transformé un peu en route 66 ce samedi pour le plus grand plaisir des participants et du public, venu très nombreux à la vue des tribunes bondées.

Tout de suite, quelques photos de l’évènement pour les motos, rendez-vous sur ma page Facebook pour découvrir les photos du reste de la journée

Jérôme Laumailler

http://jlaumaillerphotos.free.fr

Speed-week 2019, BA217 an 1 !

jeje
jeje

Speed-week an 1 ! il fallait oser faire venir le concept des records de vitesse en France sur l’ancienne  base aérienne BA217 dans l’Essonne, alors qu’initialement ces records se font sur le lac salé de Bonneville aux USA  (validations internationales auprès de la FIM et présence de la FFM pour le contrôle technique des machines) : les Triplettes de Belleville l’ont fait ! Organisation aidée par Yacco qui fêtait ses 100 ans ! Parlons des organisateurs : Les Triplettes de Bonneville. Le patron du week-end Gilles Pujol est l’un des fondateurs des Triplettes, un habitué des records et des concepts de machines aux courbes extravagantes afin de mêler passion et vitesse. Parlons ensuite du lieu : la base aérienne BA217. Ancienne base aérienne de l’armée de l’air française, elle est située entre Brétigny sur Orge et la ville du Plessis Pâté dans l’Essonne. Au-delà de sa dimension militaire, cette base est un lieu de records historiques : vol du premier avion français à réaction en 1946, première éjection en plein vol en 1948, essai du 1er hélicoptère français en 1949, le mur du son est franchi la 1ère fois avec un avion français en 1952… mais l’actualité de cette ancienne base et souvent remis sur le devant de la scène (tournage de film, de clip, concert), et ce lieu, à titre personnel, mérite d’être utilisé au maximum de son potentiel, ce qui n’est pas encore le cas (cela demanderai tout de même de sacrés investissements, mais qui en vaudraient le coup je pense). Que la speed-week soit sur la BA217 semble donc logique, de longues lignes droites pour battre des records et de l’espace pour recevoir du public, le concept est on-ne-peut-plus alléchant. En bref, 5 records du monde ont eu lieu pendant la speed-week !

2019 première année, nous y trouvons donc succès et bémols. Je souhaite sincèrement une longue vie à ce week-end qui est une première Française. Il fallait lancer l’évènement, désormais il va falloir le porter et l’améliorer. En tant que photographe, mais aussi en tant que public,  je pense qu’on ne se rend pas compte de la tâche et des contraintes inhérentes à ce type de projet. Je voudrais dire un grand « bravo » à toutes celles et tous ceux qui ont fait vivre ce week-end.

Reste à attendre la communication officielle de l’organisation sur les vitesses atteintes. On me signale dans mon oreillette qu’un certain Philippe Monneret (pilote moto, formateur, journaliste, dont  la passion des sports mécaniques coule dans les veines de cette famille depuis des années) aurait dépassé 322 km/h sur la BA217, dans des conditions beaucoup plus contraignantes que sur le circuit Paul Ricard où en 2015 il était devenu le pilote le plus rapide du monde sur sa H2R en roulant à 357 km/h.

Tout de suite quelques photos

Jérôme Laumailler – Photographe

http://jlaumaillerphotos.free.fr/

Salon Moto Légende 2018

jeje
jeje

Salon Moto Légende 2018

Premier Salon Moto Légende pour moi, et j’ai adoré.

De supers clubs, de superbes machines, des préparateurs au top, des pièces par dizaines, c’est un rendez-vous incontournable pour celles et ceux qui aiment les anciennes.

Pour finir ma visite, direction le pavillon Osenat où sont présentés des modèles qui seront mis aux enchères, comme une très belle Indian à 45 000 EUR, ou encore la Ducati de Johnny Halliday à 25 000 EUR… j’en ai pris plein les yeux ! merci à Gilbert Michel (Trophées Jumeaux), Thierry Leraud (La Vie de la Moto / Moto Legende), Bruno Laurent (Bike 70), Olivier Wagner (French Riviera Motorcycle Film Festival) et tout les autres pour leur convivialité. Pour l’année prochaine, je pense qu’il va y avoir du sport avec BA 217, il va y avoir des records de vitesse moto qui vont débarquer, j’ai hâte de voir ça… à suivre de très prêt…

http://jlaumaillerphotos.free.fr/