Cinéma : “Le Grand Homme” sort en DVD


Motoculture

Le film “Le Grand Homme” vient de sortir en DVD. Au moment de son arrivée dans les salles de cinéma, en 2014, cette fiction nous avait intrigué. L’affiche met en effet en scène deux personnages sur une moto, une Triumph Bonneville, le conducteur étant campé par l’acteur Jérémie Renier. Du coup, on y était allé, et on avait aimé. Pour lire ce qu’on en avait pensé, cliquer ici.

Une petite synthèse pour les plus pressés…

Alors, le grand homme est-il le motard, comme semble le souligner l’affiche du film ? Au départ, ils sont trois : deux légionnaires de retour d’Afghanistan, à la vie à la mort ; et un enfant, celui du légionnaire d’origine tchétchène. Son compère soldat, Hamilton, possède, lui, une Triumph. Qui contribue à dessiner son caractère viril et sportif. On assiste à leur retour à la vie civile qui, déjà difficile, tourne au drame. Et, se révèle le grand homme…

Cette jeune réalisatrice signe un film étrange, qui n’entre dans aucune catégorie, ni vraiment film d’action ni de suspens. Le récit s’appuie sur la pâte humaine, les personnalités et leur réaction face au destin. L’image est belle, la réalisation rigoureuse, le propos sur la filiation et l’amitié, très intéressant. La moto ne fait pas le grand homme mais elle gagne à être l’un des attributs de celui-ci.

DVD : film « Le Grand Homme », réalisé par Sarah Leonor avec Jérémie Renier, Surho Sugaipov et Ramzan Idiev ; édité par BAC Films ; 1h47, 19,99 €.

À découvrir dans la Boutique Motomag.com, notre page dédiée aux DVD moto.

Beau livre : Steve McQueen, la moto et le cool


Motoculture

McQueen, l’icône sixties, revient à la mode avec l’essor du vintage. Sa passion pour les sports mécaniques, et la moto en particulier, est déjà déclinée dans de nombreux ouvrages. Mais on le découvre, dans ce beau livre en noir et blanc épuré, photographié par son ami Barry Feinstein. En voiture, surtout, mais aussi au guidon d’une Bonneville.

Barry Feinstein est une légende de la photo rock des années 1960. Photo.fr nous apprend qu’il a notamment photographié Janis Joplin un jour avant sa mort en 1970 pour la couverture de son album “Pearl”, George Harrison pour son premier album solo et Bob Dylan pour “The Times They Are a-Changin”. Il compte plus de 500 couvertures d’albums. A Hollywood, il a immortalisé Marlon Brando, Judy Garland, Barbra Streisand et Steve McQueen.

Steve McQueen et Barry Feinstein étaient unis par une profonde amitié. Tous deux possédaient une approche décontractée de la vie, une passion pour les voitures rapides et les motos. Ce lien qui les unissait se ressent à travers ces photos et l’intimité qu’elles dégagent.

Steve McQueen est représenté lors de ses courses de voiture, sur ses motos, lors du tournage de son film emblématique Bullit, et aussi lors de ses moments de détente, seul ou avec son fils. Les photos prises par Feinstein de McQueen entre 1960 et 1968 sont restées inédites jusqu’à ce jour, le photographe les ayant toujours gardées pour lui.

Le cool, dans toute sa splendeur…

« Mc Queen inédit » par Barry Feinstein, éditions Premium, 28 x 23,5 cm, 140 p., 35 €.

Découvrez les livres traitant de moto en vente dans la Boutique Motomag