Rando MotoMag, J.P teste la Yam XTZ 1200 : « partie cycle extra »

LES LECTEURS DE MOTOMAG’ DEVIENNENT ESSAYEURS…

Jean-Pierre, 59 ans, possède une BMW 1200 R NineT. Il se définit comme « Motard depuis que je suis né ». Mais surtout il pratique l’enduro et le Super-Motard sur 450 Sherco et taquine la piste avec un Daytona 675. Pluralité dans sa pratique de la moto au service d’un essai de la dernière SuperTénéré 1200 de Yamaha.

©G. de CROP/Motomagazine

Alors, comment t’as vécu la prise en main de cette machine ?

Esthétiquement, elle me plait même si je ne suis pas habitué aux valises. Je trouve ce bleu de fourche et de jantes très beau. La hauteur de selle est parfaite pour une accessibilité au plus grand nombre. Toutes les commandes tombent bien sous les mains. Quand tu es assis dessus, même sans rouler, elle ne me parait pas lourde.

Et tes premiers tours de roues ?

J’ai tout de suite été impressionné par la partie cycle : précision, légèreté, maniabilité et stabilité même à basse vitesse. Il est très facile de passer de la position assise à debout. Cela donne des envies de pistes. Je l’ai essayée d’abord en mode « Sport ». Le moteur remplit parfaitement son rôle de Trail. Il manquerait juste un petit quelque chose en haut. Par contre, je n’ai pas aimé le petit à-coup à la remise des gaz. Celui-ci disparait en mode « Tourisme ». Et c’est finalement celui qui convient parfaitement pour une utilisation de tous les jours. Mais qui dit « Tourisme » dit réglage de suspensions « Soft ».

©G. de CROP/Motomagazine

Ce n’est pas le cas en mode « Sport » ?

Non, là je favoriserais la position « Standard » à minima des amortisseurs. La boite 6 est bien. Rien à dire. J’ai adoré la neutralité de la partie cycle. S’il y a un problème dans un virage, il suffit de pencher sans crainte, elle tourne. Ah oui, après une longue journée de voyage, on peut envisager d’avoir un peu mal aux fesses.

Tu serais acheteur ?

Cela dépend de l’utilisation que tu en as. Pour la personne qui ne veut qu’une moto, avec des intentions de grand voyage sur route et en tout terrain, je prends. Pour moi elle est aussi bien que d’autres concurrentes. Même les réputées meilleures ont leurs petits défauts.

Une réflexion au sujet de « Rando MotoMag, J.P teste la Yam XTZ 1200 : « partie cycle extra » »

Laisser un commentaire